FLASH INFOS

Bienvenue sur le site officiel de DHC-FOSED, la panafricaine de promotion et de valorisation des initiatives diasporiques au profit des pays d’origines et des pays d’adoption ! Suivez-nous sur Facebook (#KPEKPE2017) et sur Twitter (@KPEKPE2017)                                                                                                                                                                DHC-FOSED, un outil aux enjeux à la fois socio-économique, politique, culturel et artistique qui fait le lien avec les cultures noires de la diaspora de par le monde                                                                                                                                                                Kpekpe, une des plus grandes manifestations socio-économiques de la diaspora jamais organisée au Togo par la diaspora pour la diaspora au profit du pays de par sa mobilisation et sa diversité                                                                                                                                                                La deuxième édition du FOSED (Forum Socio-économique de la Diaspora) se tiendra du 08 au 13 Août 2017 à l’AGORA SENGHOR. Les inscriptions au Forum se poursuivent sur le site internet www.dhcfosed.org .Pour plus d’informations, veuillez contacter le 91 91 72 44 / 98 97 40 30)                                                                                                                                                                La deuxième édition de la foire KPEKPE se tiendra du 08 au 13 Août 2017 à l’AGORA SENGHOR. Vous pouvez réserver un stand en vous procurant le bon de commande auprès du comité d’organisation ou en le téléchargeant directement sur le site internet. Pour plus d’informations, veuillez contacter le 91 91 72 44 / 98 97 40 30 / 93 05 62 54                                                                                                                                                                La finale du concours Start up Kpekpe 2017 aura lieu le 12 Août 2017 à l’AGORA SENGHOR                                                                                                                                                                

A PROPOS / ORGANISATEURS

Suivant orientations stratégiques de la DHC (Diaspora Heritage Connections), le FOSED (Forum Socio-Economique de la Diaspora au Togo dénommé Kpekpe ) est organisé avec l’appui de l’ONG Visions Solidaires comme partenaire local au Togo.

Cadre contextuel


L’histoire universelle sur la migration et la formation des peuples nous enseigne qu’il existe de nombreuses dispersions associées aux peuples africains. Au moins six, dont trois à l'époque préhistorique et ancienne, à commencer par le grand exode du continent africain à d'autres continents, et trois autres à l'époque moderne, dont celles associées au commerce de l'Océan Indien en Asie, celles des Amériques, et celles des mouvements contemporains des Africains et des peuples d'ascendance africaine dans diverses parties du globe.

La diaspora historique d’origine africaine aux États-Unis d'Amérique et dans le reste du monde est le résultat du commerce d'esclaves des Européens qui a entraîné la chasse de millions de personnes en Afrique. Le commerce des esclaves séparait les familles africaines et disloquait la communauté noire. Cependant, depuis leur déportation sur le continent américain, la diaspora historique africaine disséminée de par le monde, a toujours cherché à retrouver sa véritable identité. Pour plus de 400 ans, l'Afrique de l'Ouest a été l'une des régions africaines la plus pourvoyeuse d'esclaves. Tout comme le Bénin, le Nigeria, le Ghana et d'autres pays d'Afrique de l'Ouest, le Togo porte encore les marques et stigmas de ce trafic qualifié de crime contre l'humanité.

Selon les récits historiques, la dernière tentative officiellement renseignée relative à l'importation d’Africains aux États-Unis aux fins d'esclavage s'est terminée en 1859 dans les villes de Prichard et Mobile dans l’Etat d’Alabama aux USA. Le voyage de la goélette/schooner Clotilde partie de Ouidah (deuxième plus grand port d'esclaves de la côte ouest africaine), est l'un des événements les plus documentés dans l'histoire afro-américaine. Africatown, dans l’Etat d’Alabama, le lieu établi par les esclaves rescapés et affranchis de la goélette Clotilde est depuis 1983 documenté et inscrit au Registre national des lieux historiques. It was the first for a State in America to recognize the relationship between a 14 Nation State in Africa and its Diaspora.

Bien que la diaspora afro-américaine ait été assujettie à l'esclavage pendant de nombreuses années, puis victime des effets pervers de longues années de lutte contre le racisme, ses liens affectifs avec l’Afrique n’ont pas été rompus, mais maintenus voire renforcés au fil du temps avec la ferme conviction d’y retourner un jour. Que faire alors pour célébrer et rendre hommages aux ancêtres victimes de la traite des esclaves ? En d’autres termes, comment organiser des évènements qui permettent de raffermir davantage les liens affectifs avec les origines ? Quelles sont les stratégies à mettre en place pour susciter l’intérêt et le retour aux sources de la diaspora historique (issue de l’esclavage) et celle dite contemporaine ?

Diaspora Heritage Connections (DHC)


Afin de rétablir et de revivifier les liens entre des personnes de même origine sociale, mais séparées brutalement par l'histoire (Diaspora Historique) et/ou des personnes disséminées dans le monde à la faveur d’évènements sociopolitiques et économiques (Diaspora Contemporaine), l’ONG DHC (Diaspora Heritage Connections) a été établie en 2015 conformément aux dispositions légales et constitutionnelles en vigueur dans l’Etat du Colorado (USA). Aussi, a-t-il été initié le FOSED (Forum Socio-Economique de la Diaspora) pour créer et renforcer les synergies entre les acteurs et les différentes initiatives visant les diasporas, mais également pour combler les insuffisances et écarts constatés dans la gestion des initiatives diasporiques.

Plateforme panafricaine, la DHC a pour mission la promotion et la valorisation des contributions diasporiques au profit des pays d’origine et d’accueil. La DHC, c’est également un outil aux enjeux à la fois socioéconomique, politique, culturel et artistique qui se propose de faire le lien avec les cultures noires de la diaspora à travers le monde dans toutes leurs diversités.

Grâce à son projet de marque « FOSED-Togo », aussi connu sous le nom de « KPEKPE-Togo », DHC à travers cette initiative spécifique au Togo, vise à établir le cadre d'échange attendu et le partenariat entre les acteurs socio-économiques nationaux et la diaspora, afin que cette dernière devienne un des principaux leviers pour l’émergence du pays.

Le Forum Socio-Economique de la Diaspora (FOSED)

Depuis quelques années, de nombreuses initiatives – tant privées que publiques – sont entreprises pour attester et valider l’importance, le rôle et la place des diasporas dans le développement politique, social et économique des pays d’origine. Cependant, en l’absence de véritables structures dédiées, de plateformes de captation, d’attraction et de reconnections dans les pays d’origine pour faire participer efficacement les diasporas, ces initiatives connaissent peu d’engouement et des résultats plutôt mitigés.

Le FOSED a pour mission de créer et renforcer les synergies entre les acteurs et les différentes initiatives visant les diasporas, mais également pour combler les insuffisances et écarts constatés dans la gestion des initiatives diasporiques.

FOSED-Togo encore appelé KPEKPE-Togo est une activité propre dédiée à la diaspora du Togo.

L’ONG Visions Solidaires (VS)

L’ONG Visions Solidaires est une association d’éducation à la citoyenneté et de solidarité active créée en 2008. Elle est agréée comme association à but non lucratif auprès du Ministère togolais de l’administration territoriale sous le récépissé numéro 0163/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA. Ses actions sont réalisées par une équipe de permanents et de bénévoles autour de divers programmes, projets et campagnes en collaboration avec des partenaires au niveau local et international.

L’ONG Visions Solidaires se donne pour mission d’œuvrer, au Togo et à l’étranger, la promotion d’actions d’ordre économique, social et culturel, afin de contribuer aux idées universelles de paix, de partage, de solidarité et apporter un changement positif au monde.